La série #100DaysofChinoiseries se poursuit!

Tel qu’annoncé récemment, nos aventures à Beijing se termineront prochainement, soit dans environ 100 jours! Pour célébrer et se remémorer notre vie pékinoise depuis les trois dernières années et demie, chaque jour, et ce jusqu’à notre départ, je partage une photo ou une vidéo d’une de mes chinoiseries préférées, quelque chose typique de Beijing ou de la Chine qui me manquera… ou non!

(Vous pouvez également suivre le décompte au quotidien sur Instagram, via @queenadaobi & #100DaysofChinoiseries #The100DayProject #mylast100DaysinBeijing)

Voici donc la suite des chinoiseries, sans ordre particulier.

14/100

Awww Scoobidoo! Ma Cadillac de rêve! Mon fidèle complice, à mes côtés, ou plutôt sous mon entrejambe, depuis mes toutes premières semaines estivales à Beijing. Il m’a trimbalé partout en ville – ben dans un cercle de 5-10km avec une batterie pleine mettons, pour éviter de devoir faire comme les Pierrafeu et user ses semelles dans les rues achalandées pékinoises, ou encore de se patenter une corde à remorquage avec la ganse de sacoche d’une amie… Transformé en batmobile, avec ma cape hivernale pour me garder les genoux au chaud, Scoobidoo et moi défilions également durant l’hiver, sauf en temps de grands froids ou grands vents, car l’envie de me geler les dents ne m’attirait pas pantoute. Pas idéal pour les jours de pluie non plus, mais puisque j’en ai pas ben ben long à faire entre le boulot et la casa, j’arrive à peine détrempée à la porte. Très pratique pour zigzaguer dans le trafic, pour aller faire les courses, pour transporter mes visiteurs, mais peut-être moins pour sauter les dos d’âne à pleine vitesse! (hein Fred!). Même s’il ne répond plus aux standards de la ville depuis juillet 2018, et que son avenir est très limité, voire en péril, Scoobidoo restera toujours mon préféré! Dommage qu’il ne pourra pas nous suivre dans nos prochaines aventures!

13/100

垃圾桶。🚮Poubelles. Tsé quand sont obligés de mettre une affiche (et une caméra dans la salle des poubelles au pied de chaque tour du complexe résidentiel où nous habitons) pour rappeler aux gens de déposer leurs déchets DANS les poubelles et non par terre, ça donne mal à mon bac bleu! On est loin du recyclage individuel mettons! Sur les trottoirs en ville, on retrouve plein de poubelles double, un côté pour les objets en principe destinés au recyclage, et l’autre pour les déchets, sans deuxième vie (ou presque). Malgré que cela soit clairement identifié, « bilinguement » en plus!, rarement les étiquettes sont respectées, les passants laissant leurs traces là où ils veulent! Je vous avoue que mes premiers mois à Beijing, je gardais tous mes pots de vitre dans une armoire, mais bon finalement je me suis résignée à les jeter aux vidanges, car j’avais pas envie de devenir une maison de verre. Pour le carton par contre, y’a des tit-monsieurs à tricycle qui font la tournée quotidienne des poubelles et récupèrent des piles et piles de cartons qu’ils revendent pour des peanuts à des compagnies de recyclage. Quand je regarde le camion de vidanges passer, j’ai ben ben de la misère à croire qu’au bout de la chaîne, y’a qqn ou qqch qui trie ce qui est recyclable au travers des tonnes de déchets disons mouillés… Depuis que je vis à Beijing, je rêve souvent à mon bac bleu, mon bac noir et mon bac vert, no joke! Je m’ennuie même de Gaston, mon tit-bac à compostage. C’est un sujet qui franchement me tracasse au quotidien ici. Trois ans plus tard, j’ai hâte de voir ce que nous pourrons faire de vert dans notre prochaine maison! À suivre. 


12/100

Macarena chinois. Sortir dans un club en Chine vaut souvent le cover à 20$, juste pour admirer les danseurs à gogo, le jeu de lumières (et de fumée) tout en buvant de l’alcool cheap (sinon frelaté). Mais le plus intéressant est d’observer les jeunes chinois en sweat pants évachés sur leur banquette VVIP agrémentée de brochettes de fruits, tous branchés sur leur smartphone, à l’air déconnecté voir blasé, sans probablement même se rendre compte qu’il y a du gros boom boom qui joue dans le piton et des russes qui se dandinent en bobette à deux stepettes de leurs faces. Pour d’autres, le dance move est plus sérieux! Ils s’exercent à faire une chorégraphie on repeat comme s’ils passaient en audition à So you think you can dance China?! (Voyez par vous-même dans l’extrait partagé sur mon Instagram via @queenadaobi!)

11/100

1-2-3-5-6-7-8 Violette à bicyclette! Ben oui! Ya un numéro manquant dans les ascenseurs. Parce que le chiffre 4 (, sì) en chinois se prononce pareil (sans être le même caractère) comme le mot mort (, sǐ). Donc ça porte malheur selon les chinois qui sont très superstitieux. Je me suis toujours demandé comment celui qui prend les escaliers et celle qui prend l’ascenseur se retrouvent-ils au même étage?! Un coup de Serendipity peut-être (comme dans le film du même nom!)? En tk ça fait réfléchir… d’ailleurs c’est un bon thinking game quand on est dans la dite ascenseur pour éviter tout eye contact avec les autres passagers de la ride, une variante au lieu de fixer l’afficheur numérique annonçant l’étage en cours.


10/100

白求恩 Bái Qiú’ēn. Dr. Bethune. Je vois déjà dans ta face: “C’est qui lui?!”. Va sur Wikipedia! Dès la première fois que je suis débarquée en Chine (2011), et que je me suis présentée comme étant Canadienne, la première chose qu’on m’a dit c’est : Awwww Dr. Bethune?!?!… Et ce petit dialogue en guise d’intro s’est répété des centaines de fois par la suite et même encore aujourd’hui. Dans d’autres pays on se fait plutôt dire Awwww Céline Dion!!! Ou Awww (insérer mention de l’un de nos 2 Justins)!! Mais en 🇨🇳, on a d’yeux que pour Bái Qiú’ēn! (ouin faut dire que nos 2 Justins y ont pas trop la cote ces temps-ci!) Le gars a sa statue, – que dis-je plusieurs statues, sa peinture avec Chairman Mao – que dis-je plusieurs peintures avec Chairman Mao, son musée – que dis-je plusieurs musées, et même l’hôpital militaire à son nom, et il fait partie des manuels d’histoire enseignée aux jeunes chinois! Tu te demandes tjrs c’est qui lui?! (Google-le!) Définition fournie par l’app Pleco, dictionnaire chinois: “Norman Bethune (1890-1939), Canadian doctor, worked for communists in Spanish civil war and for Mao in Yan’an, where he died of blood poisoning”. En novembre prochain, cela fera 80 ans que ce tout premier médecin sans frontières est décédé. Hélàs, je ne serai plus là pour les commémorations en Chine ni pour retourner prononcer un discours en chinois devant 200 militaires à Shijiazhuang cachée derrière un giga bouquet de fleurs (voir photo à l’appui!)!! 

9/100

Featuring a guest #chinoiserie. Haha a fellow Canadian #expat in #Shanghai reached out last week because she just heard about my #100DaysofChinoiseries series and thought I would appreciate this one… indeed!! “I have an immersion blender from China and meant to plug in no problem here and yet somehow it will ONLY plug into the one socket in my master bathroom” Ps. Living in #China? Feel free to reach out with your own chinoiseries as well – all submissions accepted! 

8/100

Chinglish T-Shirt/Sweater/Jacket/Cap/alouette. If you walk in the streets of Beijjng, you can easily spot one of those funny phrases (often misspelled naively or on purpose (je leur donne encore le bénéfice du doute…)) proudly exhibited on a Chinglish T-shirt! Parfois même de jeunes enfants portent des gilets au slogan douteux du genre “Too Drunk to Fuck”. Bien évidemment, le 3/4 du monde ne connaissent même pas la véritable signification du language affiché sur leurs habits! Une chance… 

Categories: Adaobi, Chine, Chinoiseries, Expat, Uncategorized, Voyage | Tags: , , , , , , , , , , | Leave a comment

Post navigation

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

%d bloggers like this: