Bilan 2020 – La malédiction de la mouche tsé-tsé

Alors que je profite de mes derniers quelques jours avant le retour au boulot, je suis en mode self care & réflexion. À mon tour de vous partager mon bilan 2020. Ça fait quelques jours que je lis vos publications bilan défilant sur les médias sociaux. C’est beau, voire touchant. Il y a eu des moments difficiles, mais aussi du positif, des événements marquants à se souvenir et des leçons à retenir. #çavabienaller qu’ils nous disaient.

Bon pis on se cachera pas que le début 2021 fait déjà compétition à sa sista 2020. Malheureusement, on savait tous que c’est pas comme si à 00:01 le 1er janvier, la COVID allait rebrousser chemin par magie. C’était pas le bogue de l’an 2000 mettons! Et puis, si on regarde les nouvelles ou on scroll nos réseaux sociaux, avec les récentes restrictions & mesures additionnelles et ce qui se passe chez nos voisins du sud, il y a de quoi en masse alimenter son hamster!

Donc mon 1er janvier 2020 = Évacuation médicale à Paris. Même pas eu le temps d’enfiler mes bobettes rouges pour me porter chance en ce début d’année. Les coups de 2020 frappaient déjà! Ça faisait quelques semaines que j’étais malade, malaria-typhoïde-mouche tsé-tsé ou je ne sais trop quoi, et après plusieurs consultations médicales, je n’arrivais toujours pas à trouver la potion magique pour me guérir. Donc en guise de festivités du jour de l’an, me voilà en vol vers Paris pour aller geler la maringouin maudite sous le froid, gris & pluvieux janvier parisien. On dit que les premiers jours de l’année reflètent les highlights de la nouvelle année qui suivra. J’aurais dû me douter alors que quelque chose se tramait…

Trois semaines plus tard, j’étais de retour au bercail nigérian et reprenais enfin des forces. Heureuse d’être de retour dans mon quotidien d’abujaseries aux côtés de Chéri. À peine quelques jours de répit et voilà… BANG! La pandémie mondiale est déclarée. 20 mars 2020… cette fois-ci évacuée avec Chéri d’Abuja à Ottawa, sans savoir si/quand nous allions pouvoir revenir au Nigéria.

Avec son lot de stress & d’anxiété, surtout face à l’inconnu dressé devant notre avenir rapproché, 2020 nous a aussi arraché à plusieurs de nos projets et rêves, du genre notre mariage nigérian traditionnel qui était prévu pour l’automne, notre quotidien paisible à Abuja, nos itinéraires de voyage sur mon continent chouchou, alouette. Je rêvais de vivre et travailler en Afrique depuis siii longtemps. À peine six mois arrivés, et Madame COVID en aura décidé autrement.

Our #Abujalife

2020 m’aura aussi apporté du bon. Du doux. De la compassion. Pis un shit load de résilience.

2020 m’a permis/forcé à ralentir et à repenser à mes priorités. À rebalancer mon focus entre le travail vs. mon bien-être.

2020 m’aura amené à m’ouvrir et découvrir davantage ma spiritualité. Très heureuse d’avoir reconnecté avec la lune! Ses phases offrant l’opportunité de se réaliser, réaligner & renouveler à chaque cycle.

2020 m’aura appris à lâcher prise et vivre dans le moment présent. (Work still in progress!)

2020 m’aura aussi amené un peu de bling bling avec la surprise de mon Chéri au début juillet, mettant ainsi un baume rose gold sur les mois précédents passés en mode évacuation.

Home is where my heart is! ❤️🏡

2020 nous aura certainement soudé et rapproché davantage mon Igwe et moi. (Ce n’est pas son bilan, mais je me permets d’ajouter une parenthèse ici: je suis vraiment fière de Chéri qui a, malgré tout ce qu’il vivait lui aussi, gardé la tête hors de l’eau durant ce tsunami dans lequel cette évacuation forcée nous a jetés. Je suis tellement reconnaissante de son soutien durant ces temps difficiles.)

2020 m’aura émue avec tous ces mouvements de solidarité et de diversité. (2020 m’aura aussi déçue avec certaines réactions & les Karens de ce monde)

Je n’aurai toutefois pas appris à faire du pain (je vous laisse la levure, je suis gluten free), ni concocter mes propres chandelles. Mais j’aurai appris que Chéri n’aime pas les bananes dans son smoothie.

J’ai lu, j’ai binge-watché, j’ai couch potatoté. Ah pis j’ai joué en masse au Yahtzee en ligne. Et les filtres m’auront bien divertie. (Encore aujourd’hui, je ne me tanne pas de jaser avec une face de pizza!)

J’ai aussi découvert avec plaisir (et gratitude!) des créatrices de contenu divertissantes sur Instagram et Youtube qui m’ont accompagné mon hamster & moi à travers de nombreuses nuits d’insomnie et d’anxiétés covidiennes d’abord durant cette évacuation qui aura duré plus de trois mois pour ensuite se transformer en relocalisation et confinement/télé-travail à Ottawa depuis.

Ce qui m’aura donné l’inspiration (folie passagère?) de lancer ma propre chaîne Youtube à mon tour, en plus de m’amuser avec ma série unboxing #withoutabra* sur IG, me permettant ainsi de faire découvrir des compagnies locales et des options zéro déchet à mes abonnés. Vous pouvez vous aussi visionner mes découvertes dans mes pastilles IG sur @queenadaobi. (*Et oui, j’ai enlevé ma brassière en débarquant de l’avion le 21 mars dernier, et je ne l’ai jamais remise depuis. Disclaimer: à ce stade-ci, depuis un mois déjà, même les pantalons sont rendus optionnels… eh oui je fais maintenant partie de la gang qui fait du télétravail en bobettes!)

Donc encore cette année-là, j’aurai vécu une grande majorité du temps dans mes 2-3 valises! Ce qui m’aura permis de continuer à me désencombrer de plusieurs effets personnels (sessions de tri mental, vente de garage virtuelle & boîtes de dons à Abuja inclus). Je vous partage mon cheminement sur Youtube via Adaobi Savannah!

Malheureusement, avec cette vague (et deuxième+) d‘anxiété covidienne, j’aurai également attrapé quelques kilos lourds en trop. (Bon j’avoue que j’ai parfois abusé du Uber Eats, mais bonus: j’aurai découvert de très bons restos locaux & leurs options take-out ou livraison!) 2021 sera donc sous le signe du MOUVEMENT pour me réaligner physiquement, mentalement & émotionnellement! Alors, 2020 BOUGE DE LÀ!

Donc, pendant que Chéri et moi continuons de nous adapter à notre nouvelle vie ottawaienne dans ce contexte de pandémie, que Chéri découvre les joies hivernales (*il est fasciné par les gens qui ballaient la neige camouflant leurs voitures! Lol), nous entamons la nouvelle année doucement, encore en vacances pour quelques jours extra, alors que nous venons de passer le temps des fêtes à nous reposer et refaire le plein d’énergie, lentement & sans froufrou. (MAJ: hélas, l’anxiété covidienne du printemps est revenue au grand galop ces derniers jours alors ma semaine de vacances post-temps des fêtes n’aura pas été aussi douce que souhaité. Je baigne en pleine insomnie et grosse grosse boule dans le ventre.)

Création au printemps

En guise de souhaits pour cette nouvelle année, je vous partage (Sharing is caring!) les vœux de Jacques Brel de 1968, car tout ce qui compte, l’essentiel, y est dit: « Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques uns. Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer et d’oublier ce qu’il faut oublier. Je vous souhaite des passions, je vous souhaite des silences. Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil et des rires d’enfants. Je vous souhaite de respecter les différences des autres, parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir. Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence et aux vertus négatives de notre époque. Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour, car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille. Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heureux, car le bonheur est notre destin véritable. »

Avec toute la douceur que nous nous sommes souhaité ces derniers jours, 2021 sera certainement digne d’une annonce de Cottonelle!

(Bon mettons que c’est plutôt extra rugueux comme début… mais gardons espoir que nous viendrons à bout de cette pandémie. Et je vous laisse sur cette citation que je viens de Googlée: « C’est dans la merde que poussent les plus belles fleurs! » À mijoter…)

Bella Ciao 2020, Best Wishes, Warmest Regards 2020-21!

Ps. Et toi, qu’est-ce que 2020 t’aura appris?

2 Comments Add yours

  1. Excellente idée merci, continuez à poster.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s