Posts Tagged With: Morne Pilboro

Raisons de plus d’aller visiter (ou revisiter) Ayiti Cherie!

En janvier 2014, j’ai publié un Top 14 (en 2014, la pognes-tu?) des raisons pour aller visiter ou revisiter Ayiti Cherie au cours de cette année là!

Depuis sa parution, je le re-sors souvent des boulamites! Parfois pour des collaborations, souvent par nostalgie! Étant Fanatik Ayiti 110% assumée, j’adorrre me remémorer ces raisons & mes aventures en Haïti, et surtout les partager dans la communauté virtuelle. À mon retour du voyage de #2FillesauKanaval, j’avais d’ailleurs écrit un billet condensé de nos péripéties sur trame de fond Revient-on vraiment d’Haïti?, car même encore aujourd’hui, ma tête & mon coeur planent toujours quelque part au-dessus de mon Ile chérie.

Alors quoi de mieux comme remède que de continuer à promouvoir la Perle des Antilles & ses richesses, et ainsi surfer perpétuellement sur ma vague haïtienne. (ouep, vous pouvez lire entre les lignes que j’ai pas vraiment envie de guérir de mon Haitian blues!)

Donc, le revoici, mon Top 14, un peu pimpé & intemporel: 14+ agréables et savoureuses raisons de débarquer en Ayiti cette année! (en ordre ou dans le désordre):

1-Les cocotiers – Pour nous gens du Québec, du Canada, du Pôle Nord, ces arbres sont siii exotiques, à la simple vue du premier, on se sent déjà en vacances! Et que dire d’une gorgée d’eau de coco (Dlo Kokoye souple!), qui selon certains grands sages ayisiens, aurait des propriétés mystérieuses…

2-La plage & sa mer – Que ce soit sur la Côte des Arcadins, au Cap Haïtien, à Labadie, ou dans le sud, vous serez servis! Il n’y a rien comme s’étendre sur la plage en regardant le bleu turquoise de la mer ou se laisser bercer par ses vagues pour décompresser. Je dirais que cela représente mon ‘’ne rien faire’’ le plus sympathique et satisfaisant. Pour les plus aventureux, vous pouvez également vous gâter avec une excursion en mer!

Vous avez déjà entendu parler de l’Ile-à-Vache? Gâtez-vous et allez donc googler un instant! Je vous parie que cela va vous donner le goût d’enfiler votre bikini et de vous envoler sur le prochain vol vers Haïti! (je vous suggère par contre de vous couvrir d’un tit paréo, car en vol le climat n’est pas trop tropical! 😉 )

3-Les balades en taxi-moto & taptap les cheveux ou l’afro dans le vent – Moyens de transport très peu coûteux et fort sympathiques. Mention spéciale aux balades en taptaps qui sont tellement pleins qu’il faut faire une partie de Twister pour y entrer, sous les rythmes de Klass qui jouent dans le piton. Profitez-en donc aussi pour faire un photo-shoot sur un taxi-moto – des heures de plaisirs assurés!

20140106-163847.jpg

4-Les fruits de mer (langouste grillée et lambi au top de la liste) – Amateurs de fruits de mer, en sauce créole ou grillés, vous serez servis! Certains grands sages ayisiens vous diront aussi que le lambi aurait des propriétés mystérieuses…

20140106-163831.jpg

5a- Le Cabrit – Bah cela serait à peine exagéré si je vous disais que c’était l’homme de ma vie!

5b-Le griot – Bah y goûter, c’est l’adopter!

6-La musique & le kompa – Un, deux, trois, Chachacha! Ben non Marion, suis le rythme et ton cavalier et laisse-toi aller! T-Vice, Carimi, JBeatz, Tropicana, Klass, Zenglen, Zin, Kreyol-la, alouette, live sur une scène c’est siiii plaisant y danser! Libre à vous d’y aller pour 3 carreaux, 1 carreau ou le demi.

7-Le Kanaval & les innombrables soirées dansantes – (pour les techniques de danse, relire #6) Pour ma part, j’ai eu la chance entre autres de me trémousser sous la musique de Tropicana lors des célébrations entourant leur 50 ans en août 2013, et aussi de participer au Kanaval aux Gonaïves en mars 2014, expérience mémorable pour #2FillesauKanaval!

Parlant de soirées dansantes, les jeudis soirs à l’Hotel Oloffson de Port-au-Prince sous les rythmes envoutants du groupe de mizik rasin RAM, ça vous dit quelques chose? Je n’en dis pas plus… Venez danser!

8-Le Morne Pilboro et autres paysages montagneux à couper le souffle – Relisez ma traversée du Morne Pilboro, assurez-vous de faire le plein d’essence, et hop! partez à la rencontre de cette fameuse montagne, en route vers le Cap Haïtien, au nord du Pays!

20140106-170046.jpg

9-Les lieux touristiques & historiques – Les sites tels que La Citadelle*, Le Palais Sans-Souci, Le Musée du Panthéon national haïtien, L’Observatoire, et plusss encore valent certainement une visite pour en apprendre d’avantage sur la riche histoire et culture de la Perle des Antilles ou encore y découvrir et admirer sa beauté sous différents angles.

*MAJ: Bien heureuse d’apprendre qu’en septembre 2015, la Chine & Haïti ont signé un protocole d’accord concernant la construction de nouvelles infrastructures au pays, incluant une liaison entre La Citadelle et Labadie par câble téléférique!!!

20140106-163902.jpg

20140106-163908.jpg

10- L’art haïtien & ses nombreux marchés d’artisanat – La Perle des Antilles est bourrée de talents! À voir: les masques en papier mâché de Jacmel, l’art en métal de Croix des Bouquet, les toiles & autres produits d’artisanat exposés en bord de mer ou en bord de rues (bonus: idéal pour agrémenter son temps quand on est pris dans un de ces fameux blokus). Une visite dans un marché vous permettra de dénicher de magnifiques souvenirs de voyage et ainsi encourager les artisans locaux. Vous pourrez même pratiquer, voire améliorer, vos techniques de négociation.
*Petit conseil de bargaineuse pourrie: Il faut s’armer de patience et jouer le jeu. Certains acheteurs préfèrent avoir l’air indifférent, d’autres sortent la carte Zanmi’m. Reste à vous d’adapter, de personnaliser vos techniques. Et Que le meilleur gagne! Quant à moi, j’ai choisi la technique: Bois ta Prestige byen glace…

11a-La bouffe ayisienne & ses mets traditionnels (riz djon djon, bouillon, legume, soupe joumou (giraumon), marinad, fritay, royal, pain patate, alouette) – Mes papilles gustatives roucoulent en lisant cette raison. D’ailleurs je songe souvent à me faire tatouer #TEAMPIKLIZ… Le mélange de saveurs et d’épices ayisiennes est divin. Il n’y a pas de doute que la cuisine ayisienne est concoctée avec Amour! Goûtez-y! (Comme ça, on sera au moins deux à aller au Salon de tatouage…)

11b-Les délicatesses & autres produits-spécialités haïtiens – Insérez ici: Café Rebo, beurre d’arachides Mamba, confiture de chadèque ou corossol, canne à sucre, extrait de vanille, huile de ricin (Lwil maskriti), vetiver & alouette. Certainement à découvrir, si c’est pas déjà fait!

Quel plaisir pour tous nos sens de se balader au Marché, je pense ici au Marché de fer du Cap Haïtien par exemple, pour faire la razzia d’épices & autres spécialités haïtiennes! Peu importe où je me retrouve, j’adorrre errer dans les marchés! C’est idéal pour prendre le pouls d’une destination & de ses locaux.

12-Le soleil tropical & la chaleur tropicale – Se prélasser sous le soleil ayisien en s’essuyant 2-3 gouttes de sueur sur le front pendant que nos proches se gèlent la couenne à -30 en faisant la split sur les trottoirs glacés, avouez que c’est tentant! 😉 (oui maman, j’ai fait mes provisions de crème solaire et oui maman, je vais toujours rester bien hydratée)

20140106-163814.jpg

13a-Les belles femmes – J’ai fait un voxpop auprès de la gente masculine ayisienne de mon entourage et on m’a souvent donné cette raison. Messieurs, je vous laisse aller juger de vos propres yeux! 😉

13b-Les beaux hommes (ok faut être juste et équitable ici) – Mesdames, je vous laisse donc aller juger de vos propres yeux! 😉

14- La Prestige byen glace, le rhum Barbancourt & le Crémasse – Les plus difficiles à convaincre argumenteront que la Prestige et que même le rhum Barbancourt 3 étoiles sont maintenant disponibles dans plusieurs succursales SAQ au Québec* et qu’ils connaissent tous une formidable grand-mère ayisienne ici qui fait un délicieux crémasse maison. D’accord, je vous l’accorde. Mais il n’y a rien qui bat de savourer un de ces breuvages à la source même, au cœur d’Ayiti. Allez essayer! Ça ne goûte pas pareil, je vous le jure!

*MAJ: On retrouve maintenant LS Cream Liqueur dans certaines SAQ au Québec (de Alma à Sorel, mais pas encore en passant par Gatineau – snif! snif!), une boisson inspirée de la recette traditionnelle du crémasse de la Perle des Antilles. Grâce à mes pushers à Québec (mesiii!), j’ai réussi à mettre la main sur deux bouteilles et ainsi savourer ma boisson préférée. Verdict d’une Crémasse Addict: C’est bon!! J’ai apprécié le goût & le mélange des épices qui font rêver à Ayiti Cherie, quoique je dois avouer que la texture plus consistante habituelle me manque. Oh mais croyez-moi, je n’aurai aucune misère à vider mes deux bouteilles, seule & avec zanzi’m, sur glace ou pour crémasser un cocktail, particulièrement dans le creux hivernal.

Donc, je me répète: il n’y a rien qui bat de savourer un de ces breuvages haïtiens à la source même, au cœur d’Ayiti. Allez essayer! Ça ne goûte pas pareil, je vous le jure!

20140106-170052.jpg

20140106-170112.jpg

20140106-165514.jpg

Bonus 15- Le Vaudou, sa danse & ses cérémonies! – Je connais un Richenord qui ne serait sans doute pas d’accord (bravo pour la rime Marion!), mais assister à une cérémonie de Vaudou est sans aucune doute une expérience des plus excitantes! Danser aux sons des tamtams en donnant une offrande aux esprits et en pensant fort fort à son vœu ou sa requête le plus cher est disons surréel, et même magical à la Luc Langevin. (bon ok ici j’ai vulgarisé le phénomène en quelques mots, mais pour ceux que ça intéresse ou intrigue, son histoire est fascinante, faites votre recherche et vivez votre propre expérience Vaudou!)

20140106-170300.jpg

Voilà! Vous êtes convaincus?

En tk, c’est avec ça que j’ai convaincu ma complice de voyage qui m’a accompagnée pour le Kanaval de Gonaives en mars 2014! Elle était aussi excitée que moi à l’idée de sortir nos paillettes et de danser aux rythmes ayisiens et de se prélasser sur la plage comme ces deux Prestiges ici bas, les fesses dans le sable chaud sous les palmiers. (Scuse-moi Marisse de te comparer à une Prestige, mais c’était pour l’exercice de visualisation positive avant les aventures de #2FillesauKanaval en Haïti!)

20140106-162714.jpg

Peu importe la raison qui vous amènera en Ayiti dans les prochains mois, chers zanmi’m, je vous souhaite une escapade des plus divertissantes & enrichissantes! Ramenez-nous vos souvenirs et partagez-nous vos coups de coeur!

Bon voyaj! 😉

Categories: Haïti, Voyage | Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 8 Comments

La traversée du Morne Pilboro en route vers le Cap Haïtien

Cap sur Okap!
Après quelques jours à me prélasser sur la Côte des Arcadins, j’étais reposée, un peu bronzée, et prête à poursuivre ma découverte d’Haïti. Un ami ayant loué une voiture à Port-au-Prince me pris donc sur la route en direction du Cap Haïtien. Avec un petit clin d’œil, il m’avertit que le trajet devrait nous prendre environ trois heures et que ce n’était pas toujours de tout repos. Idéalement, il fallait donc traverser les montagnes avant le coucher du soleil.

Selon Google Maps, cet itinéraire de 176 km prend deux heures et demie à parcourir (252 km de Port-au-Prince, durée: 3h32), mais en réalité, avec les conditions de la route, dépendamment du trafic et des imprévus à l’Haïtienne, cela peut prendre jusqu’à cinq heures, et même parfois plus. Alors soyez patients et prêts à tout lors de cette aventure!

Roadtrip
Nous voilà donc sur la Route Nationale #1, konpa haïtien dans le piton pour se mettre dans l’ambiance, puisque JBeatz et ses musiciens nous attendent au Cap le soir même.

En chemin, on y croise quelques communes dont Saint-Marc et Gonaïves, ville qui sera l’hôte du Carnaval de février 2014, et donc ma prochaine destination pour les vacances hivernales – si Dieu veut!

Pour casser la croûte et se dégourdir, nous sommes arrêtés au Village d’Ennery, un nouveau complexe hôtelier qui se trouve à l’entrée de la ville d’Ennery, département de l’Artibonite, à environ 30 km de Gonaïves, et au pied du Morne Pilboro. Cet endroit vaut certainement la visite, entre autres pour ses murales d’art et ses installations modernes dans un décor attrayant. J’y ai mangé mon premier griot live en Haïti. Dé-li-cieux! Bien heureuse que mon compagnon de route ait déniché cet endroit par hasard en fouillant sur les Internets, car j’dois avouer que c’est un secret bien gardé d’Ennery!
Village d'Ennery

La traversée du Morne Pilboro
Le ventre bien rempli, nous sommes prêts pour attaquer le reste du trajet, et surtout, la traversée du Morne Pilboro, voie réputée d’Haïti. Mes centaines de photos et quelques vidéos prises durant cette montée et descente ne rendent pas justice au paysage à couper le souffle qui se dévoilait devant nous, ou plutôt tout autour de nous. Je me sentais si petite dans la voiture. Littéralement entre falaise et ravin, baignant au cœur d’Haïti qui porte bien son nom de « terre montagneuse ».

4 Pilboro

Plus nous avancions, plus j’avais des palpitations, peut-être en raison de l’altitude, mais surtout à cause de l’excitation provoquée par la route si étroite, escarpée et pleine d’obstacles. Chaque nouvelle courbe amenait son lot de surprises, et je retenais mon souffle, à l’affût du prochain virage. À quelques reprises, je me surprenais même à m’imaginer dans une des fameuses scènes de course folle d’un film d’action – il manquait juste le méchant à ma poursuite!

La fenêtre baissée, le konpa dans les oreilles, les cheveux dans le vent, respirant l’air si pur, j’admirais le paysage montagneux et si vert qui se dessinait devant nous – une vraie carte postale!

Un des moments inoubliables de cette aventure est sans aucun doute lorsqu’à mi-montée, nous avons croisé un gros camion de livraison… Prestige! Céder le passage à ce camion en pleine ascension du Morne Pilboro… Avouez qu’il n’y a pas de circonstance plus haïtienne que ça! (Petit détour: j’aurais bien aimé que le chauffeur arrête et nous offre une bonne Prestige byen glace, j’en aurais eu grandement besoin!)

Chapeau à mon Chauffeur qui a zigzagué au volant avec brio! La technique de prendre un virage serré avait tout son sens. Faut préciser aussi que la voiture était manuelle, ce qui rendait la tâche encore plus complexe. Disons que j’en connais certains qui auraient eu besoin de parfaire leurs techniques de conduite avant de s’aventurer sur cette voie dangereuse!

Je décerne la 2ième étoile du match à Daihatsu Terios, la voiture de location qui nous a amené à destination en un seul morceau, sans crevaison, ni panne, ou autres fâcheux bris mécaniques. Nous avons été chanceux, contrairement à d’autres que nous avons dépassés sur le chemin.

La 3ième étoile va aux chèvres rencontrées sur notre passage qui se baladent aisément si près du ravin sans se soucier qu’elles pourraient dégringoler…

Visiblement, comme dans plusieurs autres cas, Google Maps ne prend pas en considération le contexte réel de cette traversée! Et il faudrait peut-être aussi que Google Street View vienne filmer cette ballade – histoire de mettre à jour leurs données!

2 Pilboro

Une fois rendus au sommet, Hop! on redescend. La descente est tout aussi complexe. Dire que des gens font cette route chaque jour! Braaavo! En bord de route, on croise de nombreux marchands, enfants gambadant, cordes à linges Haitian Style, et plus encore. Et côté signalisation, il y a toujours un grand panneau rouge Digicel pour nous souhaiter la bienvenue à l’entrée d’une nouvelle commune.

Premières impressions du Cap
Quelques heures plus tard, nous voilà enfin arrivés à Babiole, un quartier pas trop loin de la ville du Cap. J’y ai passé ma première nuit à l’Haïtienne, avant de me rendre le lendemain à Habitation Jouissant, Hôtel Boutique perchée dans la montagne avec une vue splendide sur le Cap, définitivement un de mes coups de cœur de mon séjour en Haïti.

Complètement crevés, mon gentil chauffeur m’a tout de même amené pour une visite éclair du Cap et boire une Prestige byen glace – et oh si bien méritée – au Kokiyaj Market Bar & Grill, un des endroits sympas à fréquenter sur le Boulevard, avant d’aller se trémousser à Feu Vert pour le Bal de JBeatz. Note au lecteur: Pas besoin de vous dire qu’après seulement quelques pas de danse, M. le Chauffeur dormait déjà sur sa chaise, épuisé! (photo disponible sur demande! 😉 )
Prestige Kokiaj

jbeatz concert

Aller simple ou Aller-retour?
Pour conclure, j’ai adorrré cette traversée! C’tait si intense! Je vous le recommande fortement, ne serait-ce que pour le paysage et l’air frais montagneux. Mais pour le retour, je prends l’avion, en 30 minutes on débarque à Port-au-Prince!

Autres options de transport entre Port-au-Prince et Cap Haïtien:
À noter que pour moins de 20$ US l’aller simple, il y a quelques départs quotidiens en mini-autobus climatisées de Port-au-Prince au Cap Haïtien (ou vice-versa), et le trajet prend environ sept heures. Sans Souci Tours est une des compagnies offrant ce service.

Pour 100$ US, j’ai pris un aller simple avec Tortug’air. Quelques départs quotidiens sont disponibles. Sunrise Airways offre également des vols entre Port-au-Prince et Cap Haïtien. Petit bonus: semble-t-il qu’à l’arrivée au Cap en avion on a une superbe vue sur la Citadelle. Vous m’en redonnerez des nouvelles!

Alors, après une journée forte en sensations et une bonne nuit de sommeil dans la maison de Babiole, l’aventure se poursuit, à la découverte des richesses du Cap! À Suivre…

Categories: Haïti, Voyage | Tags: , , | 8 Comments

Blog at WordPress.com.

%d bloggers like this: